13/03/2019 - 16:30

Les Pyrénées entrent dans l'histoire de la Coupe du monde en accueillant pour la première fois une finale de Descente masculine à Grandvalira

La piste Àliga d’El Tarter a accueilli ses deux premières épreuves en Descente devant quelque 2 500 spectateurs

Le suisse Beat Feuz a remporté le Globe de Cristal en descente et l’Italien Dominik Paris a été le plus rapide

Dominance autrichienne chez les femmes: victoire de Nicole Schmidhofer au général et de Mirjam Puchner sur l’étape d’Andorre

 

 

La piste Àliga, située sur le secteur El Tarter de Grandvalira, a accueilli ce mercredi 13 mars les deux premières épreuves de la finale de la Coupe du monde de ski alpin 2019 : la Descente hommes et femmes. 

La journée a permis à la station d'entrer dans l'histoire, puisque c'est la première fois que les Pyrénées accueillent une descente de la Coupe du Monde masculine, épreuve phare de toutes les disciplines du ski alpin.

Les deux courses, qui représentaient un véritable challenge pour l'organisation puisqu'il s'agissait d'une nouvelle piste de la compétition, se sont déroulées avec "succès", comme l'a souligné le directeur général de Grandvalira-NEVASA, Alfonso Torreño. "La météo était avec nous, la piste était en excellent état et les épreuves ont suscité beaucoup d'enthousiasme et étaient empreintes d’un veritable esprit de compétition", a-t-il souligné. 

En outre, bien qu’il s’agisse d’un jour travaillé, le public était au rendez-vous, avec environ 2 500 personnes dans les stands et aux alentours de la zone d’arrivée. Cette première étape est un très bon point de départ pour ces finales, dans la continuité des émotions transmises par la cérémonie d'ouverture d’hier soir.

 

BETZ SOULÈVE LE GLOBE DE CRISTAL
 

Pour la deuxième année consécutive, le suisse Beat Feuz a remporté le Globe de Cristal de la Coupe du Monde en Descente après avoir terminé en sixième position de l’épreuve du jour. Cette saison, il a totalisé 540 points FIS.

Aujourd’hui, Feuz a fait un temps de 1:27,44; soit 64 centième de plus que le vainqueur du jour, l’italien Dominik Paris (1:26,80), deuxième au classement général de Descente à 20 points FIS du suisse (520 points).

 Paris a fait une descente parfaite et sans fautes, qui lui a permis de remporter la victoire. Le suisse a quant à lui été plus sur la réserve, il a perdu du temps dans le premier tiers et a commis une erreur de trajectoire. 

Il a cependant obtenu un résultat suffisant pour conserver le leadership au classement de la Coupe du Monde. A propos de sa victoire, Feuz est "très heureux et chanceux", bien qu’il pense que la chance est toujours une composante de la réussite. Né en 1987, Beat Feuz a réalisé cette saison six podiums en DH (descente hommes) et un en SG (Super Géant).

 ​Pour sa part, Paris a assuré avoir fait une saison "fantastique", dépassant toutes ses attentes, et a fait l’éloge des conditions de la piste, préférant les tracés avec de la neige un peu plus humide. L’autrichien Vincent Kriechmayr a terminé troisième et a obtenu 339 points au cours de la saison.

Avec Paris, le norvégien Kjetil Jansrud (1: 27,14) et l’autrichien Otmar Striedinger (1: 27,21) ont complété le podium de l’épreuve du jour. Ils ont terminé 13e et 11e du classement général.

Striedinger a été heureux d’avoir pu clore la saison en troisième position. Concernant la piste Àliga, il a assuré que c’était "une excellente piste” et que “les ouvriers ont fait un bon travail, absolument parfait pour les coureurs de la Coupe du Monde et surtout pour une finale".

 

DOMINATION AUTRICHIENNE POUR LA DESCENTE FÉMININE

 Dans la catégorie féminine, les Autrichiennes se sont imposées à la fois aujourd’hui et dans les résultats finaux de la saison. Comme prévu, Nicole Schmidhofer a remporté le Globe de Cristal de la Coupe du Monde de Descente, le premier de sa carrière. Elle sort victorieuse de la compétition, bien qu’elle ait terminé onzième de l’épreuve du jour (1:33,85), remportée par la transalpine Mirjam Puchner (1: 32,91), surprise de la journée. Puchner n’est qu’à trois centièmes de la seconde, l'allemande Viktoria Rebensburg (1:32,94). La suisse Corinne Suter a complété le podium (1: 32.99).

 

L’autrichienne Cornelia Huetter, qui s’est blessée au genou et à l’épaule, a interrompu la course pendant environ 20 minutes et ne sera pas en mesure de participer au Super-Géant jeudi. La transalpine Ramona Siebenhofer (1:35:15), qui occupait la deuxième place du général, a commis une erreur à la moitié de la course lors de la réception d'un des sauts, ce qui lui a presque coûté une chute et l’a fait finir dernière. C'est pour cette raison que sa compatriote Stéphanie Venier (01:33:47) l’a finalement dépassé au classement global.

Schmidhofer a remporté le titre avec 468 points, suivi de Venier avec 372 points et de Siebenhofer avec 354 points.

 

Schmidhofer a souligné à la fin de la course que le podium de la Descente de la Coupe du Monde était dominé à 100% par l’Autriche. Elle a remercié son équipe de l'avoir aidée à obtenir son premier Globe de Cristal, bien qu'elle ne soit pas satisfaite de son résultat aujourd’hui.


La championne, qui fêtera vendredi ses 20 ans, est l'une des grandes révélations de cette saison, qui a été marquée par les trois premières victoires de sa carrière. L'autre grande révélation de la journée, Puchner, a remporté l’épreuve après l'interruption due à la blessure de Huetter. Elle a reconnu avoir été sous pression, "mais je me suis concentrée sur moi-même pour essayer de faire de mon mieux".

 

AGENDA

Jeudi 14/03/2019

10h30 – Piste : Àliga (El Tarter)

SG femmes

12 h – Piste : Àliga (El Tarter)

SG Hommes

12h-20 h  - À côté de L'Abarset (El Tarter)

Village avec les principales marques du domaine du ski.

17h-21 h - Terrasse L'Abarset (El Tarter)

Soirée après-ski

 

Pour télécharger des photos

À ne pas rater ...

Grandvalira 2019-2020
Proudly developed with by Bitanube