• PRÉVISIONS D'OUVERTURE DE LA SAISON 20-21

    PRÉVISIONS D'OUVERTURE DE LA SAISON 20-21 : 

    le 4 décembre 2020

Categoria: 
Coupes du monde
03/03/2013 - 18:30

Grandvalira présente sa candidature pour accueillir les finales de la Coupe d'Europe en 2014

Grandvalira se pose comme un sérieux candidat à l'organisation des finales hommes de la Coupe de ski alpin de la saison 2013-2014. C'est ce qu'a confirmé Markus Waldner, le directeur du circuit de la Coupe d'Europe hommes de la FIS (Fédération internationale de ski). Il a d'autre part souligné l'excellente organisation et les bonnes conditions de la piste Avet, aussi bien lors de l'épreuve de la Coupe d'Europe de ce week-end que lors de la Coupe du Monde l'année dernière. Selon le technicien, ce sont des points-clé importants qui viennent conforter Grandvalira en tant que possible futur organisateur de cet événement.

La station italienne de Tarvisio s'est également portée candidate pour devenir le siège de ces finales. La décision sera prise en mai prochain lors de la FIS Calendar Conference de Dubrovnik (Croatie). La proposition retenue se verra confier la responsabilité d'organiser les finales de Coupe d'Europe hommes des disciplines de slalom, slalom géant, super G et descente pendant 6 jours de compétition en 2014.

Les pistes et les équipements de Grandvalira s'adaptent parfaitement à ce type de finales. Rappelons qu’il n'y a pas que la piste Avet. Le domaine travaille actuellement à la préparation de la piste Àliga dans le secteur El Tarter. Après avoir modifié son tracé en 2012 dans le but de l'adapter à la compétition de haut niveau, il est prévu d'y installer un réseau d'enneigement de culture cet été, puis recevoir l'homologation de la FIS.

 

Le futur, c'est la Coupe du Monde

Le directeur général de Grandvalira Ensisa, Conrad Blanch, a annoncé un bilan « totalement satisfaisant » et a assuré que tous les efforts étaient maintenant dirigés dans le but d'accueillir une Coupe du Monde : « l'organisation d'une Coupe d'Europe est la meilleure publicité pour notre domaine, ce qui laisse augurer de futures compétitions de très haut niveau telles que des Coupes du Monde ».

Pour sa part, Jordi Pujol, le directeur de course, a déclaré que « la piste a atteint un niveau spectaculaire de Coupe du Monde et a parfaitement tenu tout le week-end sans avoir eu besoin d'injecter de l'eau. Les coureurs et les spécialistes m'ont dit que l'Avet est une piste difficile de Coupe du Monde et non de Coupe d'Europe ». C'est une piste très exigeante et c'est pour cette raison que « les bons coureurs de Coupe d'Europe qui ont l'habitude de participer à la Coupe du Monde l'ont bien descendue. Les autres qui courent en Coupe d'Europe et en FIS ont eu un peu plus de mal », a ajouté Jordi Pujol.

Une vibrante deuxième journée à Soldeu

Grandvalira a vécu un week-end riche en émotion. La piste Avet de Soldeu a été le théâtre de moments extrêmement tendus, avec une seconde manche où le suspense s'est prolongé jusqu'à la fin de la course. Les 51 coureurs participant au slalom géant de la Coupe d'Europe ont lutté de toutes les forces contre le chrono.

Nous avons assisté à une véritable dispute pour les premières places jusqu'à ce que l'Italien Luca de Aliprandini ne vienne s'imposer avec une incroyable descente. Le skieur transalpin s'est montré intraitable tout au long de la matinée et le quatrième temps dans la seconde manche lui a suffi pour s'emparer de la victoire avec un temps final de 2'14''12.

De Aliprandini reprend ses marques en vue des finales de Sochi après avoir perdu le contrôle hier et être éliminé, et après avoir obtenu des résultats pour le moins discrets dans les dernières épreuves de la Coupe d'Europe. En partageant ses impressions à Grandvalira, De Aliprandini souligne l' « exigence » de la piste Avet « avec un tracé très technique » digne d'une épreuve de Coupe du Monde.

Victor Malmström se hisse à la deuxième place derrière l'Italien avec un temps de 2'15''05. Malgré sa performance discrète du samedi, en terminant à la 22e position, sa deuxième place d'aujourd'hui n'est pas une surprise. Malmström a obtenu d'excellents résultats cette saison avec une deuxième place lors de la même épreuve aux Menuires et a connu un véritable triomphe début février lors de la Coupe d'Europe de Levi.

La troisième place du slalom géant est revenue à Thomas Tumler qui parvient enfin à gravir les marches du podium de Grandvalira après s'en être approché de très près le samedi en marquant le sixième temps. Tumler a franchi la ligne d'arrivée avec un temps final de 2'15''24. Cette troisième place lui permet de poursuivre sa lancée, après une deuxième place en Coupe d'Europe aux Menuires il y a quelques semaines.

Marcel Mathis, l'un des favoris de l'épreuve de Soldeu et 12e mondial en slalom géant, a dû se contenter de la cinquième place. Malgré le fait d'avoir obtenu le meilleur temps de la seconde manche avec 1'06''63, le Français a fini seulement cinquième étant donné son résultat discret de la première manche (25e temps), qui lui a porté un coup dur.

Elia Zurbriggen a été encore plus malchanceux alors qu'il avait remporté la première journée. Le fils du légendaire Pirmi Zurbriggen et vainqueur de la première journée a été éliminé lors de la première manche après avoir perdu le contrôle à la moitié du parcours.

 

Pol Rocamora signe son meilleur temps de la saison en Coupe d'Europe

Lors de cette seconde journée de la Coupe d'Europe de Grandvalira, Pol Rocamora a signé son meilleur temps de la saison. Avec une descente incroyable où l'exigence du parcours a poussé le skieur de la Fédération espagnole de sports d'hiver à prendre des risques, celui-ci est parvenu à franchir la ligne d'arrivée en 32e position. Avec un temps de 2'20''19, Rocamora fait mieux que tous les résultats obtenus lors des dernières épreuves de Coupe d'Europe. Il avait obtenu son meilleur résultat de la saison en décembre dernier à Zouz-St-Moritz avec une discrète 49e position au général.

« J'ai eu de bonnes sensations dans la première manche, mais j'ai commis une petite erreur sur le plat dans la seconde manche ce qui a joué contre moi », commente Rocamora en félicitant Grandvalira pour la « bonne organisation » de l'épreuve. « Nous espérons que Grandvalira organise d'autres épreuves à l’avenir car la préparation et le montage sont sans aucun doute les meilleurs du circuit », finit par conclure le jeune skieur.

D'autre part, son compatriote Pol Carreras est parvenu à franchir la ligne d'arrivée en 36e position avec un temps de 2'20''59. Il s'agit du meilleur temps de la saison pour Carreras, qui n'a pas eu beaucoup de chance depuis le début de l'année, étant donné qu'il n'avait pas réussi à terminer une épreuve de Coupe d'Europe jusque-là.

« C'est la première fois que je participe à une Coupe d'Europe à Grandvalira. J'adore venir courir ici », a expliqué Carreras tout en se montrant satisfait du tracé de Soldeu. « La piste Avet est extrêmement technique, mais très intéressante pour un skieur. Elle ne te laisse souffler à aucun moment et quand tu es au bout de tes forces, il te reste encore le dernier mur. »

À ne pas rater ...

Grandvalira 2019-2020
Proudly developed with by Bitanube